Les 7 conseils indispensables pour bien commencer la peinture aquarelle.

Home/Peinture & couleur/Les 7 conseils indispensables pour bien commencer la peinture aquarelle.
239 views

Les 7 conseils indispensables pour bien commencer la peinture aquarelle.

Aujourd’hui je vais répondre à la question de Célia. Elle souhaite apprendre une nouvelle technique de peinture et commencer l’aquarelle. Mais elle se demande par où commencer.

Bonjour. J aimerais tout savoir moi aussi. . Mais surtout en ce moment j ai plus une envie d apprendre une technique de peinture. C est l aquarelle… quoi utiliser comme peinture et pinceaux. Les techniques. Faut il faire un croquis avant au crayon ?

Je vais y répondre en énumérant 7 conseils indispensables pour vous qui souhaitez bien commencer l’aquarelle.

 

1. Une peinture de qualité

Une peinture fine et extra fine, quelle différence ?  La peinture extra fine est plus pigmentée que la fine. La peinture fine est aussi appelée peinture d’étude. Sa qualité va dépendre de la quantité et de la qualité du pigment présent. La qualité de son broyage va également influer sur la qualité de la peinture et de la résistance de sa couleur dans le temps. La peinture fine est très bien pour commencer et sera moins onéreuse que la peinture extra fine.

Quelle marque d’aquarelle choisir ?

Personnellement, je peins avec des aquarelles de marque Sennelier. Une aquarelle extra-fine à base de miel. Je vous invite à regarder leur petite vidéo sur leur site internet en cliquant ici.

Quelles couleurs et combien de godets ?

Les couleurs présente dans ma boîte d’aquarelle sont :

Rangée du haut de gauche à droite :

  • Jaune citron
  • Rouge cadmium clair véritable
  • Rouge carmin
  • Laque de garance foncé
  • Gris de Payne
  • Rose permanent
  • Bleu outremer

Rangée du bas, de gauche à droite :

  • Gomme gutte
  • Idem, Gomme gutte (je vais la remplacer par une “Terre de Sienne naturelle”)
  • Terre de Sienne brûlée
  • Terre d’ombre brûlée
  • Sepia colorée
  • Bleu phtalo vert primaire
  • Un godet vide, à venir, un jaune de Naples ou Bleu de céruléum (parfait pour les beau ciels bleu)

 

2 – Un papier adapté

Un bon papier est indispensable. J’utilise un bloc aquarelle de marque Hahnemühle dont voici la référence : 
Plusieurs avantages à utiliser ce bloc :

  • Je choisis le format 24 x 32 cm, il tient dans mon sac à dos et je peux l’emmener partout avec moi.
  • Un grammage de 425g/m². En aquarelle, notre papier est souvent détrempé, un papier suffisamment épais est nécessaire à sa résistance.
  • Toutes les feuilles de mon bloc sont tendues sur les côtés. Quand notre feuille est détrempée, elle gondole. Le fait qu’elle soit attachée sur ses quatre côtés fait qu’elle va se retendre en séchant.
  • Papier sans acide : Cela signifie qu’aucun acide ne pourra attaquer vos couleurs et celles-ci seront préservées dans le temps.

3 – Peindre avec les bons pinceaux

Comme un bricoleur a les bons outils, l’aquarelliste choisi des pinceaux de qualité.

Sur la photo ci-dessous, voici les pinceaux que j’utilise :

De gauche à droite, 3 types de pinceaux indispensables pour les débutants et confirmés :

  • Brosse plate Softaqua, série 915 Raphaël 6 et 12: Idéal pour peindre l’architecture, des effets de feuilles, les troncs d’arbre etc. Avec ce pinceau, je peux tracer des traits précis à épaisseur constante et .
  • Pinceau Sapphire, rond Daler Rowney 0, 4 et 8 : Idéal pour dessiner les fins détails, pour tracer des lignes fines comme pour des lettrages. Il est polyvalent et peut même servir pour l’application de lavis.
  • Raphael pinceau lavis petit gris pur no 4 Raphaël PINCEAU RAPHAEL LE "803" PETIT GRIS PUR N°4 : Pinceau capable de garder une grande réserve d’eau, idéal pour les lavis. (Voir définitions du lavis plus bas dans “Technique”)

4 – Avoir des bases en dessin

En tant que professeur de dessin, je ne peux que vous conseiller d’avoir des bases en dessins. Grâce a ces bases, vous pourrez tout dessiner, ce que vous voyez comme ce que vous imaginez. Vous ne serez jamais bloqué par la technique afin de réaliser tel ou tel dessin.  Ne prenez pas peur, ces bases s’apprennent l’une après l’autre et en peu de temps. On s’améliore avec la pratique, et quand on est passionné on ne voit pas le temps passer. Passionné on ne l’est pas forcément au départ, on le devient.

5 – Un croquis, c’est mieux

Je conseille fortement de réaliser un petit croquis afin de situer les différents éléments qui vont composer votre dessin. Et également travailler sa composition. Je vous conseille pour cela d’utiliser un crayon très sec de type 2h (appuyer légèrement pour des traits suggérés) ou tracer les traits au crayon aquarellable, ceux-ci vont disparaître au passage du pinceau humide. Pour ma part, je réalise un dessin un peu plus abouti où l’on peut visualiser mes traits au crayon comme sur le dessin de la fille qui boude. 

6 –  Technique de l’aquarelle

L’aquarelle est une peinture à l’eau. On va peindre parfois avec beaucoup d’eau. Je vous conseille de la garder votre feuille à plat pour éviter les coulures. Assurez-vous que votre feuille soit bien tendue sur les côtés afin qu’elle ne gondole pas ou peu. Je rappelle que si la feuille est tendue sur les côtés, elle va se retendre en séchant. Nous pouvons accélérer son séchage au sèche cheveux (avec modération). L’aquarelle se présente sous forme de petits godets ou de tubes. Il existe également des crayons de couleur aquarellable.

En aquarelle on peint principalement en Lavis. Mais un lavis qu’est-ce que c’est ? 

Un lavis en peinture, c’est le fait de peindre par couches successives notre peinture plus ou moins diluée les unes au dessus des autres. Je m’explique. Quand je commence une aquarelle, je peins dans un premier temps des couleurs clair, claires car très diluées. Puis je laisse sécher cette couleur. Une fois sèche, je peux appliquer une autre couche diluée d’eau elle aussi. Par superposition de couches je viens ajouter du contraste. (observez le ciel de l’image ci-dessus)

La réserve est aussi un terme très important. La réserve c’est tout simplement le blanc du papier que l’on va utiliser pour les zones blanches et très lumineuse de notre dessin. Il faut y penser avant de commencer notre peinture car une fois la couleur appliquée, il n’est plus possible de la récupérer. Donc oui, délimitez les zones blanches, zones de réserve lors de l’étape du croquis. Afin de préserver ces zones blanches, je peux appliquer du drawing gum. Le drawing gum est une gomme liquide qui s’applique au pinceau. Laissez la sécher quelques minutes puis appliquez votre peinture sur le papier. Une fois votre aquarelle terminée et sèche, frottez avec le doigt les zones où se trouve la gomme. Vous réupérez ainsi les zones de réserve.

 

7 – Peignez à la lumière du jour

Peindre à la lumière du jour, pourquoi est-ce si important ?

Je vais vous parler ici de température de lumière. Vous pouvez observer comment et à quel point une lumière chaude à dominante jaune ou une lumière froide à dominante bleu influence notre perception de la couleur. Le moment idéal pour peindre est encore à midi sous un ciel sans nuages.

 

Appliquez ces quelques conseils pour bien commencer en peinture aquarelle.

Si vous souhaitez apprendre à dessiner, rendez-vous dans l’Atelier de Vivien et suivez l’actualité des articles sur la page Facebook.

Vous trouverez également ma chaîne Youtube et visitez ma galerie instagram

À bientôt et au plaisir,

Vivien

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
2017-08-12T20:21:35+00:00 By |Peinture & couleur|2 Comments

About the Author:

2 Comments

  1. Adrien 13 août 2017 at 0 h 57 min - Reply

    Merci pour ces conseils ! Je suis nul en peinture mais l’aquarelle m’a toujours tentée, j’adore cet aspect très dilué des couleurs qui s’entremêlent.

    C’est un effet que j’essaie de reproduire régulièrement d’ailleurs sur mes photos. Peindre avec des pigments, peindre avec la lumière… C’est assez proche au final !

    Joli travail en tout cas 😉

    • admin2245 13 août 2017 at 20 h 19 min - Reply

      Merci également Adrien ! C’est vrai, on retrouve cet aspect aquarelle dans le flou de tes photos. Et puis oui, peindre avec l’aquarelle c’est comme peindre avec la lumière. Une fois diluée elle la laisse transparaître. Je te retourne le compliment pour tes photos de passionné 🙂

Leave A Comment

Vous ​êtes​ libre de recevoir gratuitement le livre

"Les 10 bases du dessin pour apprendre et savoir dessiner"